Conseils pour l’achat d’un déshumidificateur

Lorsque le taux d’humidité est anormalement élevé dans une maison, divers phénomènes indésirables se produisent : condensation dans les fenêtres, mauvaises odeurs au sous-sol, difficultés respiratoires, prolifération d’acariens et de moisissures… et cheveux indomptables – mais ça, c’est une autre histoire! Chez Ateliers G. Paquette, nous connaissons bien les avantages de l’utilisation d’un déshumidificateur. Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.


Comment fonctionne un déshumidificateur?

Un déshumidificateur aspire l’air humide, le filtre, puis le dirige vers un condenseur maintenu à une température plus basse. La vapeur y est transformée en eau avant d’être envoyée dans un réservoir. Ainsi, au fur et à mesure que l’appareil fonctionne, l’air s’assèche progressivement dans la pièce jusqu’à atteindre le taux d’humidité souhaité.


Le meilleur déshumidificateur pour vos besoins
Avant de vous rendre en magasin, assurez-vous d’abord de connaître le taux d’humidité relative de la pièce. Pour ce faire, procurez-vous un hygromètre. Selon Santé Canada, le pourcentage d’humidité relative sécuritaire se situe entre 30 et 50 %.

Calculez ensuite le volume d’espace à assécher, car cette donnée vous permettra de cibler les appareils ayant une capacité d’extraction suffisante. Ainsi, une pièce humide de 500 pi2 requiert un déshumidificateur doté d’une capacité d’extraction d’au moins 6 litres par jour, alors qu’une pièce de 2000 pi2 nécessitera une capacité minimale de 12 litres.

Les caractéristiques à considérer
Vous convoitez un modèle en particulier? En plus de vérifier sa capacité d’extraction, examinez les caractéristiques et les options suivantes :

  • La nature de son régulateur d’humidité, aussi appelé « hygrostat » (fonctionnement manuel ou par écran à cristaux liquides);
  • La présence d’un dispositif de dégivrage automatique (la plupart des modèles récents en possèdent un);
  • La présence d’une fonction de programmation (pour allumer ou éteindre automatiquement l’appareil selon votre horaire);
  • La présence du symbole ENERGY STAR (un gage de haute efficacité énergétique);
  • La facilité de manutention (sa taille, son poids, la présence de roulettes, etc.);
  • L’intensité sonore (sauf exception, plus l’appareil est puissant, plus il est bruyant).

Le facteur d’efficacité (FE) : qu’est-ce que c’est?
Avant d’ouvrir votre portefeuille, prenez connaissance du facteur d’efficacité (FE) du déshumidificateur qui vous intéresse. Ce chiffre représente la quantité de litres d’eau qu’un appareil parvient à extraire de l’air à une température de 27 °C et à une humidité relative de 60 %, et ce, pour chaque kilowattheure (kWh) d’électricité. Évidemment, plus ce chiffre est élevé, plus l’appareil est efficace. Si le seuil minimal est de 1,2, sachez qu’un FE de 1,8 est encore plus avantageux. Par conséquent, lors de votre magasinage, recherchez activement cette information… À vous les économies!

Chez Ateliers G. Paquette, nous détenons l’expertise nécessaire pour effectuer l’entretien et la réparation de plusieurs modèles de déshumidificateurs. Pour plus de détails, téléphonez-nous ou, si vous désirez commander des pièces de remplacement, visitez notre site Web transactionnel.

* Source : Ressources naturelles Canada

0 0
Feed